Print Friendly, PDF & Email

Accompagnement à la recherche d’hébergement et à une solution de relogement pérenne

pour les sinistrés des inondations du Gard de septembre 2002 et décembre 2003 sur toute la Vallée du Rhône (avec six référents sociaux présents jusqu’en septembre 2004) mobilisation du parc touristique : gîtes de vacance, maisons d’hôtes… résidences privées secondaires, mobiles homes de l’Etat, campings… dans un premier temps ;

puis accompagnement au retour vers le logement ou relogement sur un autre site : travail avec les experts, les assurances, les banques, les entreprises et artisans du BTP…les travailleurs sociaux des services sociaux du Département, de la CAF, de la MSA….

Les fonds d’aide FSL, caisse de secours ASSEDIC, retraite, commission surendettement banque de France ont également été mobilisés. Cette expérience extrêmement riche et complexe où tout a dû être « inventé » vu l’ampleur exceptionnelle du sinistre, a par ailleurs fait l’objet d’une création par le ministère du logement d’une « boite à outil » à laquelle a collaboré l’ALG, disponible aujourd’hui comme modèle à l’ensemble des services de l’Etat en cas de nouvelle catastrophe.