Print Friendly, PDF & Email

Aujourd’hui en France, 5,8 millions de ménages sont touchés par la précarité énergétique, soit plus de 20% des ménages.

Ces personnes ont une dépense énergétique insupportable au regard de leurs revenus ou sont entrées dans des mécanismes de restriction qui rendent difficile l’accès à un confort de base. Il s’agit le plus souvent de ménages se situant dans les catégories sociales dites « pauvres et modestes » qui n’ont pas la capacité financière ni les compétences pour entreprendre des travaux d’amélioration de leur logement et pour s’engager dans une procédure de demande d’aide, par exemple » (extrait du Guide méthodologique et recueil de retours d’expériences édité par le CLER* et financé par l’ADEME**).

[*Le CLER – Réseau pour la transition énergétique (anciennement Comité de liaison pour les énergies renouvelables)]
[** ADEME – Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie]

De manière à prendre en compte cette problématique, l’ALG s’est proposée pour porter un Service Local d’Intervention pour la Maîtrise de l’Energie (SLIME) sur les territoires de l’agglomération du Gard Rhodanien et de Nîmes Métropole.

(voir « qu’est-ce qu’un SLIME ?»)

NEWS

Réduisez vos factures d’eau et d’énergie

| Actualités, Précarité énergétique | No Comments
Factures élevées ? Mauvaise isolation ? Problèmes d’étanchéité ? (suite…)

Nos fiches pratiques