Print Friendly, PDF & Email

Les jeunes et le logement

Les jeunes sont les premiers à subir la précarité de l’emploi et la pénurie de logements à loyers abordables et pour eux, quel que soit leur situation sociale et économique, l’accès à un logement autonome et le maintien restent très problématiques.

L’ALG/CLLAJ (Association pour le Logement dans le Gard), née sous le nom de Service Logement Jeune du Gard (SLJG) en 1986 est, en tant que Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes (CLLAJ), membre de l’union Nationale des CLLAJ (UNCLLAJ). Voir le site ► www.uncllaj.org

Les CLLAJ ciblent les jeunes de 18 à 30 ans quel que soit leur profil (*) :


• Etudiants boursiers ou non
(40 % des moins de 30 ans en France ) ; en formation (stage, alternance, apprentissage, insertion, enseignement technique et professionnel), en activité salariée plus ou moins précaire (intérim, temps partiel, CDD) ; en recherche d’emploi (12,5 % de chômeurs auxquels s’ajoutent 5 % de jeunes sans activité professionnelle), cumulant parfois jobs d’été ou activité rémunérée pendant l’année universitaire.

• Avec des situations familiales également hétérogènes : parmi les 3,3 millions de ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans (si l’on exclut les jeunes encore au domicile familial), 42 % sont des personnes seules, 46,7 % sont en couple (dont 18,7 % avec enfant) et 5,5 % des ménages sont des familles monoparentales. L’âge médian de départ du foyer familial reste stable à 23 ans.

Le taux de mobilité est également très fort chez les jeunes ménages : 32 % par an contre moins de 5 % pour les plus de 55 ans. 40 % des moins de 25 ans changent de logement chaque année ainsi qu’un quart des 25-34 ans.

Enfin, ils sont plus pauvres : 10,8 % des 18-29 ans sont au seuil de 50 % du revenu médian (977 euros mensuels en 2010) contre 7,8 % pour l’ensemble de la population.

• Les jeunes sont majoritairement locataires : plus de sept sur dix sont dans le parc locatif, essentiellement privé : 53 % contre 19 % dans le parc social ; 16 % logés dans des structures collectives ; 13 % propriétaires. La part de jeunes dans le parc social a diminué de 29 % à 19 % entre 1988 et 2006 (taux de rotation moindre et faible offre de petits logements).

[(*) chiffres de l’Union sociale pour l’habitat 2016]

Les besoins

Les jeunes ont un besoin de mobilité et d’immédiateté : logements meublés, colocation, intermédiation locative, sous-location, services et prestations complémentaires au logement, utilisation des réseaux sociaux, accompagnement social spécifique…, les CLLAJ présents dans la plupart des départements peuvent conseiller, orienter et accompagner si nécessaire les jeunes dans le cadre de leurs démarches.

NEWS

Réduisez vos factures d’eau et d’énergie

| Actualités, Précarité énergétique | No Comments
Factures élevées ? Mauvaise isolation ? Problèmes d’étanchéité ? (suite…)

Adresses utiles sur le Gard

ALG/CLLAJ
(Association pour le Logement dans le Gard)

61, rue des Tilleuls
30900 Nîmes

Tel : 04.66.76.02.77
Fax : 04.66.76.02.31
a.l.g@alg30.com

EHJ
(espace habitat Jeunes)

11 rue des Greffes, Nîmes

Tel : 04 66 40 16 43
Fax : 04 66 67 82 78

contact@habitatjeunes.fr
www.nimes-habitatjeunes.fr

Union Nationale des CLLAJ
(UNCLLAJ)

www.uncllaj.org

Union Nationale pour l’Habitat des Jeunes
(UNHAJ)

www.unhaj.org

à la recherche d’un logement

La décence

Les réparations locatives

La gestion du budget

Qu’est-ce qu’un CLLAJ ?

Les pratiques abusives

La colocation

Pas de garant, pas de logement !

Ça déménage !

Devenez locataire

Nos fiches pratiques