Notre histoire

L’A.L.G. œuvre depuis 1987 à l’accompagnement social des personnes et des familles en difficulté que ce soit dans l’accès ou le maintien dans le logement.

Ce travail s’est étoffé au fil des années et en particulier à partir d’octobre 1988 où l’ALG à travers la gestion du F.A.R.G. (« ancêtre » du FSL/accès) a été amenée à la demande des pouvoirs publics à mobiliser le parc social et privé pour reloger les sinistrés des inondations de Nîmes notamment en garantissant le paiement des loyers et en avançant les dépôts de garantie auprès des bailleurs sociaux et privés.

Cette première expérience a amené les pouvoirs publics et les collectivités à confier un certain nombre de missions autour de l’accompagnement social lié au logement (ASLL) : missions d’ASLL mais aussi de gestion locative (location et gestion de logements en sous-location bail-glissant, ou gestion de logements d’extrême urgence) au profit de familles défavorisées sans logement ou hébergement.

Aujourd'hui

L’ALG, animateur d’un réseau ressource spécialisé et interface entre les familles les services sociaux et les bailleurs.

L’ALG au sein de son conseil d’administration et de ses membres bénéficie d’un atout privilégié : la présence à la fois des représentants :

  • des bailleurs privés (syndicats FNAIM et SNPI) et sociaux (Habitat du Gard, Un Toit Pour Tous, Erilia….)
  • des services sociaux intervenant comme conseils techniques (DGDAS et service Habitat et Politique de la Ville du Conseil Départemental)
  • des associations à caractère social ou caritatif
  • des collectivités locales (présidence assurée par le Conseil Départemental et vice-présidence par l’adjointe aux affaires sociales de la ville de Nîmes)
  • de la DDCS, DDTM pour l’Etat comme conseillers techniques.

Le conseil juridique est assuré par le directeur adjoint de l’ADIL.

Un poste de médiation au sein de la Boutique Logement assure le lien avec le Pole Logement du FSL dans le cadre de la prévention des expulsions domiciliaires et des demandes liées au pouvoir réservataire du préfet.

L’association est agréée par l’Etat (agrément délivré par la préfecture du Gard) pour des activités d’ingénierie sociale, financière et technique et d’intervention locative et de gestion locative sociale. L’ALG bénéficie également du label « CLLAJ » (Comité Local pour le Logement Autonome des Jeunes) et est membre de l’UNCLLAJ (Union Nationale des Comités Locaux pour Le Logement des Jeunes).

L’ALG est également membre d’un certain nombre d’instances ou dispositifs de droits communs ou spécialisés sur les problématiques sociales ou liées au logement :

► membre de la commission ANAH comme spécialiste associatif du logement des plus démunis

► membre de la commission « CLAH » de Nîmes Métropole.

► membre du Comité technique du FSL et des Instances du FSL (gestion du FSL/accès durant 10 ans avant regroupement de toutes les compétences FSL au sein de la CAF)

► membre des C.A. de l’ADIL, trésorier de la MLJ de Nîmes-Métropole

► membre de l’Union Nationale des Comités Locaux pour le Logement des Jeunes (UNCLLAJ)

► membre de la commission départementale chargée du suivi des obligations de production de logements sociaux

► instructeur des dossiers de la commission départementale de médiation dans le cadre de la loi DALO

► animateur-instructeur de la commission  « mutations prioritaires dans le parc social » (action 15 du Vème PDALPD gardois)

► membre titulaire de la CCAPEX (Commission de Coordination des Actions de Prévention des Expulsions locatives – janvier 2011)

► membre titulaire du SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation – novembre 2010)

C’est ainsi qu’au fil des années, notre expérience s’est enrichie et nous permet d’offrir aujourd’hui une palette d’outils et d’expériences très riches et complètes.

Notre avenir

Notre avenir, tout en renforçant les outils actuels (CLLAJ « Comité Local pour le Logement Autonome  des Jeunes », Accompagnement Social Lié au Logement (ASLL), Boutique Logement parc privé, Ateliers Recherche Logement (ARL), gestion et suivi commission DALO,  gestion locative (logement sous-location bail glissant et logement d’extrême urgence (LEU), prévention des expulsions domiciliaires avec « APPEL30 »…, se construit résolument en direction de quatre grands axes :

• Le logement et les Handicaps (Loc’Adapt30),

• le logement adapté pour les séniors (Loc’Adapt séniors),

• la lutte contre la précarité énergétique (Service Local d’Intervention pour   la Maîtrise de l’Energie (SLIME) sur Nîmes Métropole et l’agglomération du Gard Rhodanien)

• la lutte contre les logements indignes (lutte contre l’indécence et l’insalubrité dans le cadre du Plan de Lutte contre l’Habitat Indigne (PLHI) gardois).